.::. جامعة البشير الابراهيمي برج بوعريريج الجزائــــــــر.::.
[center:][b:][img:]http://help.ahlamontada.com/users/68/54/94/smiles/613623.gif[/img:][/b:][/center:]
[b:][color:=darkred]عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة[/color:] [color:=black]يرجي التكرم بتسجبل الدخول اذا كنت عضو معنا [/color:][/b:]
[b:][color:=black]او التسجيل ان لم تكن عضو وترغب في الانضمام الي اسرة المنتدي[/color:][/b:]
[b:][color:=black]سنتشرف بتسجيلك[/color:][/b:]
[b:][color:=green]شكرا[/color:] [img:]http://help.ahlamontada.com/users/68/54/94/smiles/829894.gif[/img:][/b:]
[b:][color:=red]ادارة[/color:] [color:=black]المنتدي[/color:] [img:]http://help.ahlamontada.com/users/68/54/94/smiles/103798.gif[/img:][/b:]

.::. جامعة البشير الابراهيمي برج بوعريريج الجزائــــــــر.::.


 
الرئيسيةس .و .جبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 ce roman est l’un des premiers écrits par Victor Hugo. . " ' Le dernier jour d'un condamné' de Victor HUGO"

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
dalila05
عضو جديد
عضو جديد


نـــوعـى* :
مـوطنـى* :
عـمـلـى * :
هـوايتـى* :

مُساهمةموضوع: ce roman est l’un des premiers écrits par Victor Hugo. . " ' Le dernier jour d'un condamné' de Victor HUGO"    الخميس 29 مارس - 21:36

Texte:

En un clin d'œil le préau se vida de tout ce qui n'était pas argousin ou galérien. Les curieux de Paris allèrent s'abriter sous les auvents des portes.

Cependant la pluie tombait à flots. On ne voyait plus dans la cour que les forçats nus et ruisselants sur le pavé noyé. Un silence morne avait succédé à leurs bruyantes bravades. Ils grelottaient, leurs dents claquaient ; leurs jambes maigries, leurs genoux noueux s'entrechoquaient ; et c'était pitié de les voir appliquer sur leurs membres bleus ces chemises trempées, ces vestes, ces pantalons dégouttant de pluie. La nudité eût été meilleure.

Un seul, un vieux, avait conservé quelque gaieté. Il s'écria, en s'essuyant avec sa chemise mouillée, que cela n'était pas dans le programme ; puis se prit à rire en montrant le poing au ciel.

Quand ils eurent revêtu les habits de route, on les mena par bandes de vingt ou trente à l'autre coin du préau, où les cordons allongés à terre les attendaient. Ces cordons sont de longues et fortes chaînes coupées transversalement de deux en deux pieds par d'autres chaînes plus courtes, à l'extrémité desquelles se rattache un carcan carré, qui s'ouvre au moyen d'une charnière pratiquée à l'un des angles et se ferme à l'angle opposé par un boulon de fer rivé pour tout le voyage sur le cou du galérien. Quand ces cordons sont développés à terre, ils figurent assez bien la grande arête d'un poisson.

On fit asseoir les galériens dans la boue, sur les pavés inondés ; on leur essaya les colliers ; puis deux forgerons de la chiourme, armés d'enclumes portatives, les leur rivèrent à froid à grands coups de masses de fer. C'est un moment affreux, où les plus hardis pâlissent. Chaque coup de marteau, assené sur l'enclume appuyée à leur dos, fait rebondir le menton du patient ; le moindre mouvement d'avant en arrière lui ferait sauter le crâne comme une coquille de noix.

Après cette opération, ils devinrent sombres. On n'entendait plus que le grelottement des chaînes, et par intervalles un cri et le bruit sourd du bâton des gardes-chiourme sur les membres des récalcitrants. Il y en eut qui pleurèrent ; les vieux frissonnaient et se mordaient les lèvres. Je regardai avec terreur tous ces profils sinistres dans leurs cadres de fer.



Compréhension:



1) À quel moment du récit se situe la scène?

2) Où se trouve le héros?

3) Quel est le thème principal de ce passage ?

4) Quels sont les personnages de ce passage? Distinguez-en les différentes catégories.

5) Comment chacun d'eux est-il présenté? Relevez les termes qui les décrivent.



Le corrigé:



1) Le condamné sera exécuté dans six semaines. Il a décidé de tenir un cahier journal où il raconte sa souffrance en attendant la mort. On est encore au début, le condamné est dans la prison de Bicêtre. Il vient d'assister d'une fenêtre à une scène horrible dont il nous fait le compte rendu.

2) Le condamné est toujours à Bicêtre mais pas dans sa cellule; un geôlier l'a invité à regarder le spectacle de ferrement des forçats à travers la fenêtre d'une chambre où il a été enfermé.

3) Le thème principal de ce passage est le spectacle du ferrement des forçats.

4) Les différents personnages sont :

- Les forçats / Les gardes-chiourmes / Le condamné.

5)- Les forçats étaient dans un état pitoyable surtout à cause de la pluie. "les forçats nus et ruisselants ….Ils grelottaient, leurs dents claquaient; leurs jambes maigries, leurs genoux noueux s'entrechoquaient, et c'était pitié de les voir appliquer ces chemises trempées, ces vestes, ces pantalons dégoûtants de pluie. La nudité eut été meilleure"

- Les gardes-chiourmes: on n'a aucune précision sur leur identité, ils exécutent les ordres. Ils sont remplacé par le pronom personnel "on". Ils sont brutaux avec les récalcitrants. .on fit asseoir les galériens dans la boue,…. on leurs essaya les colliers on n'entendait plus que le ….par intervalles un cri et le bruit sourd du bâton des gardes chiourmes

- Le narrateur regarde la scène et s'apitoie sur le sort de ces pauvres prisonniers."On ne voyait plus que …..on n'entendait plus …"


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
ce roman est l’un des premiers écrits par Victor Hugo. . " ' Le dernier jour d'un condamné' de Victor HUGO"
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Lab Par Naat-e-Pak Ka Naghma Kal Bhi Tha aur aaj bhi hay, in Roman English
» Résumé de ' La planète des singes
» Le Dernier Jour d'un condamné
» Le dernier jour d'un condamné تقديم و تلخيص بالعربية(1)

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
.::. جامعة البشير الابراهيمي برج بوعريريج الجزائــــــــر.::. :: .::. طلبة معهد العلوم و التكنولوجيا .::. :: .::. منتديات طلبة LMD .::. :: منتديات اللغة الفرنسية و الانجليزية-
انتقل الى: